Les canaux du Centre suite et fin.

Les  canaux du Centre suite et fin.


Notre navigation sur le canal du Centre nous a conduit de Montceau-les-mines jusqu'à la 1ère étape à Paray-le-Monial. Nous avons traversé des petits villages plutôt délaissés, c'est une région de France qui est passée de l'ère industrielle prospère due à l'extraction du charbon et aux industries annexes, à un état d'abandon assez triste. Il y a beaucoup de friches industrielles et les municipalités essaient de se reconvertir dans le tourisme en aménageant de jolies haltes pour le tourisme fluvial, des sentiers de randonnée etc. Nous avons traversé la région où se trouvent concentrées les plus belles églises romanes de Bourgogne, toutes bâties sous l'influence et la dépendance de l'église "mère" de Cluny.photo1-16.jpg Nous nous sommes arrêtés à Paray-le-monial d'où nous avons rejoint le Canal latéral à la Loire, puis à Nevers que nous avons exploré pendant une journée. Cette petite ville de province au marché du samedi matin très animé, a su rénover ses vieux quartiers moyenâgeux et mettre  en valeur son patrimoine, dont l'église St-Etienne du Xème siècle qui est restée dans un style roman très pur. A Nevers nous avons pu apprécié l'utilité du canal latéral en comparant sa tranquillité aux remous, courants et obstacles de toutes sortes qui rendent la navigation sur la Loire complètement impossible....
De Nevers, nous avons navigué vers la Charité-sur-Loire, dont l'abbaye et l'église dépendaient également de Cluny. La petite ville en hauteur est pittoresque et les dimensions de l'église romane sont très impressionnantes.

 
De là, nous avons continué vers Sancerre où nous nous sommes amarrés sur piquets au port de St-Thibault, et où nous avons renphoto2-14.jpgcontré la plus petite "péniche" hollandaise sur le canal  . Le volume réduit surtout par temps de pluie semblait créer quelques tensions dans le couple de propriétaires!. (de l'utilité de comprendre le néerlandais en France....).
Le but principal de l'escale de Sancerre étant de remplir la cave de Gamba, nous sommes allés à pied jusqu'au vignoble de Patrick Noël qui récolte et produit du Sancerre, Ménetou-Salon et Pouilly-Fuissé sur ses 15 hectares de vignoble. Le vignoble de Sancerre est très escarpé sur des collines tout autour de la petite ville. Nous avons apprécié la dégustation de Sancerre, blanc, rosé et rouge accompagnés de crottins de Chavignol!  Pour le retour avec les bouteilles, Patrick Noël nous a ramenés dans sa camionnette, les femmes devant les hommes à l'arrière sur les caisses.. Pour les amateurs, sa production est vraiment bonne et il participe au Salon de la Gastronomie à St-Brieuc chaque année (pub gratuite..)


Après le vin, nous avons voulu tester le fromage de chèvre autre spécialité locale, et sommes allés en vélo visiter une chèvrerie et acheter quelque crottins pour accompagner le Sancerre!
Pour découvrir la petite ville de Sancerre il faut grimper car il y a 300 m de dénivellation et l'ascension s'est faite pour 30% à pied et le reste à vélo...le reste des courses s'est fait en bateau car nous nous amarrés au pied du supermarché local et avons déchargé le caddy dans le bateau... Toutes ces provisions étaient nécephoto5-3.jpgssaires pour que Sylvie puisse préparer chaque midi une de ses délicieuses salades improvisées.   Après Sancerre nous avons suivi le canal jusqu'à Châtillon-sur-Loire, un joli port hélas envahi par les moustiques! Sylvie a fabriqué des moustiquaires Gamba avec des mouchoirs mais leur efficacité a été relative et les moustiques ont été les plus forts...
Après cette escale, nous avons quitté le canal latéral à la Loire pour continuer vers le canal de Briare. Ce canal débute par le célèbre pont-canal long de 660 m qui enjambe la Loire. Ce ponphoto3-11.jpgt est très beau avec des piliers et des réverbères et ressemble au pont Alexandre III à Paris. Le temps était gris et la luminosité faible, les photos sont quand même réussies, y compris celles d'Yvon qui a parcouru le pont à pied plus vite que le bateau.  Nous avons continué  le canal vers Châtillon-Coligny, le fief de la famille des de Coligphoto4-11.jpgny et bastion du protestantisme pendant les guerres de religion. Le 21 juin, Châtillon-Coligny fêtait la musique et nous avons apprécié l'ambiance bon-enfant des festivités.


Nous avons apprécié la navigation sur le canal de Briare qui est très fleuri, avec des écluses très bien entretenues et une végétation luxuriante le long des rives. Ce canal s'arrête à Montargis, une petite ville fleurie traversée de petits canaux que l'on appelle "la Venise du Gâtinais" dont la spécialité sont les pralines aux amandes.


Le canal de Briare se prolonge par le canal du Loing qui rejoint la Seine mais traverse des régions plus industrielles et moins champêtres, qui annoncent déjà la banlieue parisienne.

Nous serons à Paris dans 4-5 jours et le prochain message vous parviendra de la capitale!!

Ajouter un commentaire