Billets de club-nautique-binic

Convoyage Juin 2012

Bonjour,

Vous avez entendu parler ou avez vu "JOANNA", notre  Gib Sea 402 acheté à Golf Joan et convoyé jusqu’à Binic en mai- juin.

Le 27 avril, sans revoir notre vendeur absent, nous prenons possession de Joanna espérant sortir dès le samedi. Rangement, inventaire, récupération de la survie nous prenne du temps. Le café à l’eau de mer nous laisse perplexe! Pourtant il a été fait avec de l'eau prise au robinet de la cuisine. Nous devons trouver avant de quitter le port. La vanne d’eau mer lorsqu’elle est ouverte distribue la mer à tous les robinets ? en fait  rien de grave mais bon déjà un truc à changer, la liste des travaux  ne fait que commencer.

Le 29 avril, après avoir passé une excellente journée avec les Frères de la Côte à l’île St Marguerite (petit paradis sauvage à une encablure du béton de Cannas), nous partons le soir même pour la Ciotat. Du prés, mais sans tirer de bord, 80milles rapidement parcouru, avec juste 2 heures de moteur, pour la Méditerrannée, c'est bien. Chouca et Jean Michel (futur skippeur) nous y accueillent. Réunion de Havrais à bord, et le lendemain visite des Calanques que nous ne connaissons pas.  

Puis départ avec notre fils vers Minorque.

Nous appareillons le 2 mai après un petit tour de marché bien agréable sous les platanes. Traversée  au près ou sans vent. Finasser dans 7 à 8 nœuds de vent avec du clapot n'est manifestement pas la tasse de thé de Joanna. Au 2/3 de la traversée le vent rentre et nous atterrissons à Fornells avec 20 à 25 nœuds. Arrivée en tirant des bords et prise de coffre à la voile, le moteur a désamorcé…Cela ne nous empêche pas d’admirer cette île. Le lendemain jolie navigation entre Fornells et Mahon en fouinant dans les petites criques. Magnifique! Nous sommes tombés sous le Charme. Nous y reviendrons.                                

Majorque nous accueille, pour le changement d’équipage. Yves remplace Erwan qui nous quitte le 10 mai, sans avoir oublié de souhaiter "bonne fête maman".

Visite de la très belle ville fortifiée de Las Plamas, puis le lendemain après avoir refait le plein de gas-oil, traversée sans vent au moteur avec un peu de voile de temps à autre jusqu'à …. ratapouf pouf pouf…, le moteur refait le coup du désamorçage, et malgré diverses tentatives de nettoyage des filtres et de purges, rien n'y fait, il ne redémarre pas. La voile étant une école de patience, nous attendons qu’Eole se lève en surveillant les feux rouges ou verts, qui passent pas si loin. Heureusement il n’a pas décidé de faire la grasse matinée.

Carthagène, accueil en français avec un zodiac pour nous mettre à quai. Arrivée rapide d’un mécano, qui nous change un raccord, sois disant fuyard, ainsi que les filtre et pré filtre à gas-oil. Donc tout doit maintenant être OK.                       

Après avoir fêter dignement l’anniversaire d’Yves, avec "DAOUDAN", bateau d’amis également en convoyage, retrouvés au hasard de cette escale imprévue, nous voilà repartis le 15/05 pour la Mer d’Alboran, direction Almeria. Stop  touristique de deux jours durant les quels nous parcourons les sierras (plus grand désert d'Europe) dont la sierra Alhamilla avec les studios de cinéma de Tabernas où furent tournés les "spaghetti western" de Sergio Léone. Nous continuons vers le parc national du Gabo de Gata, aux côtes rocheuses entrecoupées de quelques belles plages de sable, le tout resté sauvage, sans béton, véritable prouesse en Espagne! Nous finissons par l'Alhambra de Grenade avec ses fameux jardins. Tout en a été dit, mais c'est vraiment magnifique.        

Mais au retour de notre périple, la météo s’est dégradée, avec 35 nœuds d'ouest annoncé pour 3 jours, nous obligeant à rester au port. Nous en profitons pour visiter Almeria et sa citadelle entourée de cactus, ( 2ème plus grande fortification Barbaresque après Grenade).                                         

 Tout cela compromet sérieusement notre relève d'équipage prévue le 22/05 à Malaga. Yves nous quitte, prenant le train pour rejoindre son avion. Le lendemain 21/05 la météo n'annonçant plus que 25 noeuds, nous reprenons la mer. Nous ferons demi-tour, devant une mer casse bateau et un bon 35 nœuds établi et vous avez deviné : dans le nez. Nous renonçons à être à l’heure à Malaga.

Départ au petit jour : au moteur, décidément la Méditerranée ce n'est pas notre coin de navigation préféré. A notre arrivée à Malaga le 23/05 à 2H du matin, la police portuaire nous attend et  exige 60 euros en espèces de suite pour un bout de quai. Palabres, le ton monte. Nous ne voulons pas payer en espèces. Les policiers excédés, par notre refus, finissent par l'arguer nos amarres!!! Nous quittons ces lieux inhospitaliers pour Benalmadena 8 miles plus au sud. Là accueil super, et marina de grande qualité, le tout pour 14 euros avec eau, électricité et sanitaires, sans commentaires !!! Nos équipiers nous y rejoignent et nous appareillons à 21h50 après un repas au restaurant.

 Pas question de s’ arrêter à Gibraltar, le temps nous pousse , mais pas le vent,  nous devons mettre le moteur soudain au petit jour, baisse de régime, Marc est aussitôt sur le qui-vive, le moteur ne cale pas mais le régime varie sans cesse. Le Rocher nous tend les bras, nous nous y amarrons le 24/05 à 10h30. Cette fois les bactéries dans le réservoir ne font plus de doute. Nous remplaçons à nouveau les filtres, et partons à la recherche de biocides miracles. 15H00 le moteur tourne rond, mais la journée est bien avancée, et je ne souhaite pas passer le détroit de nuit. Nous décidons de profiter des lieux, et de ne partir que le lendemain 25/05.                    

15 nœuds d'est nous passons le détroit sous spi, puis cela forcit et nous finissons avec 25 nœuds, 2 ris et génois un peu roulé,  Adieu Cadix  nous taillons la route pour rattraper un peu le retard. Je dois prendre l’avion le 27 mai à 18h00 à Lisbonne. Dans l'après midi le vent tombe quelques minutes puis revient dans l'ouest. Dur dur, nous sommes au près serré, mais tout ce passe bien, nous faisons route sur un bord et arrivons à Faro le 26/05 à16H00. Regret ne  pas pouvoir  flâner dans la magnifique lagune de Faro. Location de voiture. Nous sommes à l'heure pour mon départ et l'embarquement de Jean Claude.                             

Jean Michel prend le relais comme skipper. Nous ne reprenons la mer que le lendemain 28 mai. Grande première pour moi, je suis sur un bateau, sans Marc. 1ère escale à Lagos  où  soleil, resto nous font de nouveau penser vacances.                        

Puis nous partons en attente dans la baie de Sagrès, sous le  Cap St Vincent, que nous passons tranquille après deux jours d'attente d'une météo favorable.       

Nous tirons au large du Portugal, espérant rattraper notre retard, en évitant  les pièges à poissons et les alizés Portugais. Les dauphins ont fait notre bonheur plusieurs heures.                                                           

Nous atterrissons sur Bayona, juste à la frontière, Espagnole.                   

Visite, repos, et nous voilà près à visiter la Galice, hélas sans soleil, mais dans la bonne humeur.

Le Cap Finistère redouté est finalement sympa.       

La Corogne et sa tour d’Hercule nous accueille, sous un ciel noir mais nous ne nous laissons pas abattre, 8 juin, nous sommes  en temps et heure, retard rattrapé.           

Jean Michel et Chouca nous quittent, Jean Claude prend le poste de skipper, Josette son épouse  ainsi que Jean, nous rejoignent. La météo a décidée d’être sympa, vent enfin portant dans une force correcte, nous partons dès le lendemain 12 juin pour la traversée du Golf de Gascogne. Traversée escortés régulièrement par nos amis les dauphins et en allure portante jusqu’au bout mais un peu dur pour Josette qui la passe dans sa couchette.  Arrivée en vu des côtes tout est oublié.

Concarneau où Marc vient nous rejoindre le temps du WE.                                 

Puis stop à Camaret, l’équipage sérieux, n’est pas allé voir les filles le beau temps nous permet de continuer sur l’Aber Wrach, sous le soleil, mais à l’arrivée, la  météo, du jeudi 21 juin n’est pas vraiment ce que nous aimerions, mais…  force 6/7 au portant sous le vent de la cote ne nous paraît pas rédhibitoire avec Joanna, de plus Marc nous attend à Trébeurden, pour le vendredi. Nous partons en ciré et bottes, puis peu à peu le vent monte en passant à l’ouest, moins bien pour la mer, il s’établit à 35 , 40 noeuds. Dans un grain nous avons vu l'anémomètre passer les 50, heureusement pour revenir à 35/40.  L’île de Bath approche et le vent mollit à 20/25, derrière l’île la mer s’apaise. On hésite puis le skipper décide Trébeurden et non Roscoff. Nous passons juste les amarres lorsque nous entendons de nouveau le vent souffler, mais nous sommes à Trébeurden, et bien contents. JOANNA inspire vraiment confiance. Demain séchage des voiles, et grasse mat. Nous l’avons bien méritée.

Marc et Anne  arrivent dès le vendredi soir pour finir avec nous ce périple.

Derniers jours du convoyage, samedi 23 juin, nous devons retrouver les Binicais à Port Blanc, mais la météo les a découragés. C’est sous spi et sous le soleil que nous avons passé la journée,

« Qui trop écoute la météo……»

De ce fait nous sommes allé jusqu’à Lézardrieux. Et là il a plu et pas pour rire, «…  reste au sec sous la couette »  jusqu’à l’heure de la marée et c’est  encore sous spi que nous sommes arrivés à Binic, sans pluie, sans soleil, mais joyeusement.

A l’heure de l’ouverture des portes dimanche 24 juin , saluée par l’équipe du Port de Binic, JOANNA est arrivée à son nouveau port d’attache, ponton B. 

SORTIE VERS LES ANGLO-NORMANDES

Au regard des prévisions météo de la semaine prochaine la balade vers Guernesey et Jersey est annulée.

Si le ciel nous offre une belle opportunité de quelque jours, nous ne manquerons d'en profiter avant les hivernages.

Entre Bréhat et Binic....

 

Entre Bréhat et Binic……….

 

Nous avons cette chance de pouvoir naviguer dans de magnifiques paysages, tout près de chez nous…

 

Pour ceux qui ne les ont pas empruntés, voici quelques jolis passages que vous pourrez découvrir en naviguant dans l’album photos. Entre autres, le passage de la Gaine sous les Héaux de Bréhat, et la passe entre le Pommier et la côte (sous la Mauve). Vous y verrez également les dauphins de Caïn Ar Monse, la Corderie à Bréhat, le Kerpont, St Quay etc…

 

Alors… bon voyage

 

MF

Triangle de la Baie 07/2011

 

Le Triangle de la Baie

 

9 équipages ont participé au triangle de la Baie : « Baleer Bihan », « Corduc », « Dishual »,

« Gamba II », « Lioudi », « Oberen », « Salangane », « Swell » et « Yfnys ».

 

Jeudi 14 juillet, en fin d’après midi, c’est un vent de Nord 20 à 25 nœuds qui nous a cueillis dès la sortie du port de Binic, avec une mer formée. Une heure et demie de traversée et nous avons rejoints Dahouet où Chantal nous avait préparé un apéro ponton pour fêter l’anniversaire d’Alain. Pour l’occasion et en ce jour du 14 juillet, « Swell » avait hissé son grand pavois.

Vendredi 15 : quel calme, pas de vent et mer plate pour traverser la Baie et mouiller dans l’anse de Bilfot pour déjeuner. Mais auparavant, quelques uns se mettent à l’eau pour vérifier l’état des safrans, hélices etc car nous nous traversé beaucoup de champs de grosses algues.  Nathalie dégage un gros bout de filet de l’hélice de « Oberen ».

En fin de journée, « Corduc » et « Oberen » rentrent sur Binic, accompagnés de « Swell » qui met cap sur Dahouet tandis que les 6 autres équipages continuent le programme et rentrent à Paimpol. La météo n’est pas encourageante pour les jours à venir…

Samedi: « A Paimpol, c’est la journée carte bleue dans les rues animées de Paimpol. Entre deux averses le soleil vient même éclairer le port… Depuis qu’Yves a annoncé la nouvelle météo un peu moins clémente pour dimanche et même lundi, Bilfot va être remplacé par la fête des Islandais… les 2000 Terre Neuvas perdus en mer méritent bien un petit rappel… Le retour sur Binic, mardi prolonge les vacances pour les Sarthois, mais demain les voiliers seront pour la plupart en hivernage si on écoute les prévisions de covoiturage ». Lewis

 Dimanche : Toujours mauvais temps….les équipages de « Baleer Bihan » « Gamba II » et « Yfnys » ont rejoint Binic… en Ty Bus…

Et pour ceux qui sont restés,  il y avait de l’animation sur les quais Paimpolais :

« Le mauvais temps a du bon ! La journée des Islandais a permis de goûter sans modération à la vie de cette magnifique ville où on semble y apprécier tout ce qui est beau. La procession du matin avec les portes drapeaux Bretons, les sonneurs, les groupes folkloriques en habits traditionnels, la statue de la Vierge portée par six marins, la foule sur le quai pour le rappel du sacrifice de 170 goélettes et de 2000 marins de la région pour la prospérité des familles nous ont impressionnés.  Plus d’un ancien avait la larme à l’œil en écoutant les chants accompagnés par les donneurs en pensant au lointain parent qui partait vers Terre Neuve et l’Islande et chantait en sortant de Paimpol à l’unisson des familles qui les suivaient de la côte ».  Lewis

Mardi : retour à Binic pour tous les bateaux, le ponton D a retrouvé ses « Bat-la-Houle ».

GAMBA II et JOUVENTE aux SCILLY

CROISIERE AUX ILES SCILLY.

GAMBA II ET JOUVENTE . 28 Mai-7 Juin 2011

 

Tâm, Hervé et Maryvonne sur Gamba II, Nicolas, René et Jean-Louis sur Jouvente quittent Binic le samedi matin 28 mai à 4h pour une traversée de la Manche vers les Scilly. Mais les conditions météo sont mauvaises et un repli stratégique s’impose vers Trébeurden pour Gamba et Trégastel pour Jouvente. Le lendemain Jouvente choisit l’option Scilly via la côte anglaise et part pour Guernesey, tandis que Gamba part pour Trébeurden puis l’Aber-Wrac’h. De là nous traversons directement la Manche le mercredi, au moteur sous grand-voile seule, pour arriver à St-Mary le jeudi matin à 7h. L’après-midi vers 17h Jouvente nous y rejoint.

 Le lendemain nous allons à Hugh Town, pour assister à la visite de la Reine Elisabeth et du Prince Philip qui arrivent par hélicoptère vers 11h. Tâm et moi nous joignons aux curieux, et je peux voir la Reine et admirer son manteau vert d’eau et le chapeau assorti.. Pendant le reste de la semaine, nous découvrons les îles: Tresco et son jardin botanique, St-Agnès très pittoresque avec ses cottages et les tracteurs qui remplacent les voitures, et leurs nombreux pubs typiques. Nous apprécions également le charme de nombreux mouillages grâce aux connaissances de Nicolas dont c’est la 12ème visite aux Scilly. Nous pratiquons la  pêche avec René et Jean-Louis, spécialistes de la prise du lieu jaune « pollack », que nous dégustons cru, mariné ou cuit au four.    

    Pour les excursions Nicolas nous emmène aux Western Rocks où vit une colonie de phoques. La vue de ces phoques sur les rochers est vraiment magique et après les séances photos et la pêche d’un lieu jaune de 70 cm, nous regagnons le port.

Pour nous rappeler aux réalités de la météo des Scilly, nous apprenons le lendemain qu’un coup de vent se prépare et décidons, de prendre une bouée dans le port de St-Mary. Le spectacle des bateaux secoués sur leur mouillage et des vagues qui se creusent n’est pas très rassurant. La nuit est agitée, et le lendemain nous nous abritons des vents d’ouest à Port Cressa, de l’autre côté de la digue.

Pour le retour, Gamba fait cap sur Brest le jeudi après-midi pour rejoindre les Bât-la Houle, tandis que Jouvente rejoint directement Binic le vendredi. La traversée de retour se fait sans encombres, au moteur par mer plate. Le passage du goulet de Brest après 23h de mer est épuisant, et l’arrivée sur catway au port du Moulin Blanc est bienvenue. Après une nuit de repos, Hervé rentre en voiture à Binic avec Marielle. Tâm et Maryvonne sur Gamba mettront 15 jours pour terminer la croisière à cause des caprices de la météo. Marie-Françoise et Yvon les rejoignent pour les dernières étapes de Trébeurden à Binic.

 

Maryvonne

 

 

 

 

La Morue en Fête...06/2011

La Morue en fête...

Pour cette manifestation, le club nautique a été partenaire de la SNSM en leur mettant à disposition la "Cocotte".

De ce fait, pour l'hommage en mer, nous avons accueilli l'évêque du diocèse de St Brieuc-Tréguier Monseigneur Moutel et le curé de Binic, Jean Mabundi.

 

 

Avis urgent aux ......pêcheurs!!!!!

L'arrêté du 17 mai 2011 impose le marquage des captures effectuées dans le cadre de la pêche maritime de loisir.

Les espèces concernées sont:

* le bar

* le cabillaud

* la dorade doryphène

* la dorade royale

* le homard

* le lieu jaune

* le lieu noir

* le sar commun

* la sole

* le maquereau

Le marquage doit être fait en coupant un angle de la nageoire caudale sans empêcher la mesure de la taille du poisson.

Nouvelles des navigateurs...suite

Aprés un passage du "Four" avec pluie et vent les 4 équipages ont rejoint CAMARET qui reste une escale toujours trés agréable.

Hier  "l'escadre" est  arrivée au port du Château à BREST.

 

Quant à nos équipages "nordistes" ils visitent toujours les Scilly et pensent regagner la Bretagne jeudi ou vendredi.

Quelques nouvelles des navigateurs

QUELQUES NOUVELLES DES NAVIGATEURS…. (mai-juin 2011)

- Après un faux départ vendredi 27 mai, les portes du bassin n’ayant pu ouvrir, GAMBA et JOUVENTE ont quitté Binic samedi vers 4 heures du matin vers Trébeurden.

Les conditions météo n’étant pas favorables pour la traversée vers les Scilly, les deux équipages ont choisi des options différentes : GAMBA à fait route sur l’Aber-Wrac’h pour attendre une bonne fenêtre météo alors que JOUVENTE remontait sur Guernesey, puis Dartmouth et Falmouth.

La fenêtre s’étant ouverte, GAMBA a quitté l’Aber-Wrac’h mercredi et a pu rejoindre les Scilly jeudi matin et devait accueillir  JOUVENTE jeudi soir.

 

- La deuxième flottille, CAPIVARA, LIOUDI, SALANGANE et YFNYS, s’est regroupée mercredi à Lézardrieux, pour mettre le cap sur Trébeurden hier, puis l’Aber-Wrac’h aujourd’hui.

 

- De leur coté, Luc et Danielle, sur Léo, Océanis 37 (basé à St Quay) représentent le CNB aux « 3 jours d’Armor ».

 

- Des nouvelles aussi de Marc JOLY qui est sur le retour des Açores et se bat toujours avec une météo capricieuse. Il devrait être à Binic dimanche soir…

 

- Enfin, ceux qui pour diverses raisons (familiales souvent) sont restés à terre, profitent de « la Morue en Fête ». La « Cocotte » a arboré les pavillons de la SNSM  et s’apprête à recevoir Monseigneur Moutel pour la bénédiction en mer samedi soir.

Virée aux Anglos

 

Petite chronique des Anglos – mai 2011 

 

 

Mardi 17 mai : Binic – Guernesey

Nous sommes 6 bateaux à quitter Binic au petit matin…. 7h38 : Yfnys – Dragonera – Lioudi – Dishual – Iriade et Swell.   6 bateaux heureux de prendre la mer par vent de Nord-Ouest 3-4 B. Le ciel est couvert, le vent est froid, on s’emmitoufle !!!

Vers 9h30 le vent tombe un peu, nous avons déjà parcouru 12 miles. Dans le trio de tête : Yfnys, Dragonéra et Swell. Dragonéra nous dépasse toutes voiles dehors, apparemment bien décidé à en découdre. Swell a 2 ris dans la voile et Alain réduit le Foc pour ne pas passer l’Amiral… Noblesse oblige !

On passe Barnouic à 11h38, toute la flotte s’éparpille un peu, le vent tombe et on s’appuie au moteur. Après le passage de St Martin-Point, c’est toujours le même bonheur de découvrir Guernesey. Quelques instants au ponton d’attente sont l’occasion des commentaires et petits potins de la traversée. Dragonéra qui était parti tout feu – tout flamme a vu son moteur rechigner pour cause de « microbes » dans le gas oïl !!!

Nous sommes tous amarrés le long des grands pontons ! Le luxe !!

 

Mercredi 18 mai : Guernesey

Chacun reprend ses habitudes : shipchandler, Marks et Spencer, parcours de Golf. Louis et Jeannette (Lioudi) qui découvrent Guernesey, après avoir été tentés par la maison de Victor Hugo préfèrent la visite du Fort.

 

Jeudi 19 mai : Guernesey – Jersey

Ce matin, soleil, ciel bleu, Guernesey miroite et semble vouloir nous retenir. On quitte le mouillage pour un ponton d’attente dans l’avant-port.

19 mai : c’est la St Yves et l’occasion de fêter l’Amiral, les Yves, Yvonne… (Notre dynamique Vonette !)

Apéro au bout du ponton !...

L’Amiral réunit ses ouailles… les bouteilles d’apéro étant encore à bon niveau et comme tout plaisir se mérite, le temps de réunir tous les verres et autres amuse-bouche, l’Amiral en l’honneur de la St Yves se fend d’un petit sermon :

                                               « Mes bien chers frères,

                                                  Mes bien chères sœurs,

                                                  Pas de boogie-woogie

                                                  Avant le phare de Corbière »….   Tchin – Tchin !!!

 

Et qu’est ce qu’on entend ???  « Miaou… miaou… » Michel et Vonette parlent de leur petite chatte, mais ça c’est une autre histoire dont Dominique connaît le secret !

Départ de Guernesey à 14h05. Vent de Nord-Est 2-3 B. Le bonheur !!!

En fin de parcours, Dragonéra rattrape Swell, on fait la course bord contre bord, je compte les points et j’encourage mon « Capitaine » : Ne lâche rien !!!

On passe le phare de Corbière à 18h. Il y a de la place dans la marina à St Hélier où nous retrouvons Salangane.

 

Vendredi 20 mai : Jersey

Aujourd’hui, c’est la journée Shopping – Marché – marches à pieds etc….

Le soir, dîner au Yacht Club de St Hélier. C’est très sympa de finir ainsi notre mini croisière. Les couche tôt rentrent à bord, les couche tard vont écouter du jazz ??? Dans un Pub, ce qui les rend à peu près sourds… (moi, je m’en fous….)

 

Samedi 21 mai : Jersey – Binic, Dahouet, Paimpol, Lézardrieux…

C’est déjà le retour. Promesse d’une belle journée, soleil et ciel bleu. On quitte Jersey à 10h. 

Vent de Sud-Ouest 2B.  En En plein « dans l’nez » comme d’hab…. dit mon Capitaine, mais rein n’est parfait et on ne peut pas tout avoir…

En début d’après midi le vent se renforce et tourne au Sud-Est. Toute la flotte se sépare : chacun rentre chez soi en pensant déjà au prochain départ.

 

Chantal du  « Swell ».

 

 

 

 

 

Les Grenadines 01/2011

 

J     Les Grenadines – Janvier 2011

 

Chantal et Alain, Maryvonne et Tam, Monique et Patrick, Marie-Françoise et Yvon

8 "Binicais" en croisière dans les Grenadines..... 

 

Pour la 2ème année consécutive, un équipage « Binicais » navigue dans les Grenadines. Toujours par le même loueur, Georges, nous embarquons sur « Kendo ».

Le bateau ??? : Un catamaran, Lavezzi 40  « Kendo ».  4 cabines doubles, 2 sanitaires, grand carré, grand cockpit.  Vraiment, nous sommes à l’aise !

L’avitaillement ???  Tout s’est fait par Internet comme l’an passé, tout est à bord quand on arrive, reste à ranger…  Dans l’ensemble, nous avions bien prévu l’approvisionnement et en sommes satisfaits.

Le parcours ???

Départ du port du Marin le vendredi 14 janvier. Cap sur Rodney  pour la régularisation des droits administratifs, clearance, douane etc….

S’en suivront les escales suivantes : les 2 Pitons (à St Vincent), Bequia, Mayreau, Baradal, Petit St Vincent, Union (Chatam Bay et Clifton), Tyrell Bay (Carriacou), Grenade, et remontée par Hillsborought Bay (Carriacou), Petit Bateau, Blue Lagoon (St Vincent), Cumberland, Marigot (Ste Lucie), Ste Anne (Martinique).  (Environ 400 milles au compteur).

La météo ??? : Très beau temps entre les averses tropicales… pas un jour sans pluie !!! Plusieurs douches sur le pont !!! Et on sèche dans les minutes qui suivent… Vent moyen 20 à 25 nœuds avec rafales à + 30 sous les grains mer agitée en général, on se fait « bérouetter », mais le bateau reste confortable.

Le paysage ??? : Îles volcaniques, lagoons, eaux turquoises, coquillages….

Palmiers, cocotiers, frangipaniers, cacaoyers, calebasses, muscades, citronniers, bananiers, lauriers fleurs……

Iguanes, tortues de mer, frégates, poissons volants, dauphins, oursins...

Au marché : mangues à volonté, bananes, patates douces….

Poissons : mérous, daurades, bonites…

Nos activités ??? : En dehors de la navigation, visites, ballades, baignades, lecture…. Et popote !

Quelques rencontres forts sympas :

A notre arrivée, au Marin, accueil par Joël et Maryannick venant de traverser l’Atlantique sur leur nouveau bateau  « Perle » un Océanis 40.  Bronzés, mais fatigués et amaigris tous les deux mais revus  à notre retour 3 semaines plus tard, en pleine forme !!!

Autre rencontre inattendue et fort sympathique, à Grenade : Sylvain Chevalier et sa petite famille Catherine, Esther, Maud et Coline sur leur First  « Mayreau » qui lui aussi a traversé l’Atlantique !!!

Nos impressions ???

Très bonne ambiance à bord, bateau très agréable en confort et en performance, paysages cartes postales mais sommes souvent frappés par la pauvreté quand on débarque…

Conclusions ??? 

On en redemande, rendez-vous est déjà pris pour 2012 !!!!


Pensez à jeter un coup d'oeil sur les photos.

 

Lire la suite

1ère Sortie 2011 vers le Trieux

Le Trieux  -  avril 2011

 

1ère sortie des « Bat-la-Houle » pour cette année 2011.

Samedi 16 avril, (après forfait de Nathoa et TiPat pour problèmes de moteurs…)

départ de St Quay pour  « Gamba II »,  « Iriade », « Yfnys » et « Corduc » .

Voiles et moteur, sauf Corduc qui s’obstine tout à la voile et tire des bords à la côte :

« La mer est basse et par ce grand coefficient de marée, nous sommes impressionnés par les vagues qui déferlent sur la Cormorandière ! »

Remontée du Trieux à marée basse…           

                                             La Vieille de Loguivy, le phare de la Croix….

 Déjeuner sur les bouées des Perdrix où nous retrouvons « Salangane ».  « Iriade » reste sur Lézardrieux et nous sommes donc 4 bateaux dans l’écluse de Pontrieux. Devant la capitainerie de  Pontrieux, nous sommes accueillis par une cane et ses canetons….

Nous sommes rejoints par la route par Vonette et Michel, Chantal et Alain et Odile et Nicolas, lesquels veulent profiter de l’ambiance barbecue.

Les choses sérieuses commencent, c’est l’heure de l’apéro, chacun débarque son breuvage pendant que Jacky s’affaire à faire démarrer le barbecue ! Certes le ciel est bien bleu, mais il fait un peu frisquet sur le quai. A la bonne initiative d’Alain, nous déménageons et nous mettons à l’abri du vent, le long de la capitainerie, c’est super… et il y a un petit muret pour s’asseoir !

Sur le grill se côtoient côtes diverses, saucisses, brochettes St Jacques, boulettes etc… et bananes pour finir… Sans oublier le far aux pruneaux de Chantal et le gâteau carambar de Marie Françoise !  Les « terriens » repartent en voiture et les « voileux » dégustent une petite tisane au coin du barbecue !

Dimanche 17 avril

8h, départ de Pontrieux, magnifique paysage, magnifique descente du Trieux embrumé.

Nous sommes tous amarrés au ponton de Lézardrieux et allons déjeuner à « l’Auberge du Trieux », vraiment à recommander !!! Jolie petite ballade digestive pour regagner les bateaux en longeant le Trieux. Une fois à bord, malgré le soleil, il fait frisquet avec le vent, aussi, nous tournons les bateaux pour se mettre à l’abri du vent et profitons mieux du soleil.

L’apéro ponton va toutefois se transformer en apéro cockpit sur Swell et Corduc…

Lundi 18 avril

Un petit 10° degré au réveil dans le bateau… un peu de chauffage est fort apprécié !

Après un bon p’tit déj… (Croissants tout frais qu’Alain distribue !!!)

Petit tour au bourg de Lézardrieux avec visite de son église et ses sablières.

Après déjeuner nous larguons les amarres.  

Devant les Perdrix nous quittons Salangane qui rentre sur Paimpol et rentrant sous voiles jusque Binic.    Et qui sort du bassin : Nathoa !!!!

Son problème de moteur n’était pas grave…. L’arrivée de gaz oïl était malencontreusement fermée !!!  Espérons qu’il sera des nôtres à la prochaine sortie !!!

Pensez à consulter l’album photos !!!

8 Equipages sur La Rance

8 équipages sur la Rance : mai 2011

 

La flottille se composait de :

« Anda » avec Anne, Marc et Solange,

« Baleer Bihan » avec Joël, Annie et Esther  

« Corduc » avec Yvon et Marie-Françoise,

« Gamba II » avec Tam, Maryvonne puis Hervé,

« Jouvente » avec Nicolas, René, Robert puis Charles et Odile.

« Lioudi » avec Louis et Jeannette,

« Swell » avec Alain et Chantal,

« Yfnys » avec Yves et Hubert.

 

Les Binicais ont rejoint St Quay le jeudi 28 avril en soirée pour un départ vendredi matin. Voiles et moteur jusque Madeux, puis voiles seules jusqu’aux Landas et à nouveau aide du moteur.  Accueil toujours aussi sympathique de la capitaine du port de Plouer sur Rance.

Solange et Marc sont heureux de nous offrir un apéro ponton pour leur première sortie avec les « Bat la Houle » même si ce n’est pas sur leur bateau « Ti Pat » en panne de moteur ils sont venus sur « Anda » le bateau d’Anne, une Paimpolaise. Nous fêtons en même temps les anniversaires de la croisière, Annie et Jeannette.

 

Samedi 30 avril : Plouer sur Rance – St Suliac – Dinan – Le Lyvet

Du fait de leur tirant d’eau, « Lioudi et « Swell » restent à Plouer. Chantal et Alain embarquent sur « Gamba II » et Louis sur « Corduc ». Nous prenons des bouées à St Suliac et déjeunons au soleil dans les cockpits avec en prime la visite du « dauphin de St Suliac » (dauphin qui a élu domicile ici depuis plusieurs semaines !

Quelques gouttes de pluie et petit roulement tonnerre perturbent la fin du repas.

Nous remontons la Rance à marée basse en passant sous les pont Chateaubriand, St Hubert et de Lessard. Nous essuyons une grosse averse de grêle ! Après l’écluse du châtelier, nous sommes remontés jusqu’à Dinan où nous avons accosté devant la capitainerie (maison Dinannaise à colombages). Tous les équipages ont débarqué, direction le restaurant « le Cottage ». Une fois fort bien restaurés, ce fut la descente de la Rance, de nuit, « Yfnys » en bateau ouvreur et « Corduc » en bateau balai. Nous sommes arrivés au ponton du port du Lyvet à 23h40.

 

Dimanche 1er mai : Le Lyvet – St Cast

Réveil pluvieux sur le joli petit port du Lyvet. Nous redescendons sur St Suliac à marée haute cette fois, paysage complètement différent. Temps plus venté et plus frais, mais déjeuner dans les cockpits toutefois.

A quelques minutes près, nous ratons l’écluse du barrage de 16h et devons patienter sur les bouées d’attente pour l’écluse de 18h. Nous profitons d’un superbe éclairage sur St Malo et d’un contre jour sur le Cap Fréhel. Nous faisons route moteur et génois.

 

Lundi 2 mai : St Cast – Binic

Nous filons toutes voiles dehors avec un peu de moteur juste pour passer le Cap.

Après la bouée des Landas, 2 options se profilent : Corduc et Yfnys mettent cap sur Cafa  tandis que le reste de la flottille met cap sur Madeux. Ces derniers seront les premiers dans le port de St Quay où nous attendons l’ouverture du bassin de Binic

Comme prévu, le vent a bien forci et le retour à Binic se fera au moteur dans une mer agitée.

Départ Croisière La Rance Chausey

Voici le premier billet du blog. La croisière sur La RANCE est lancée. Certains bateaux ne sont plus présents dans le port de BINIC.

Espérons avoir des nouvelles fraiches ! ( Vent de NORD)

Bon vent aux équipages