GAMBA II cap sur l'ESPAGNE suite

Croisière GambaII  2016 épisode 5

"Donde esta la maleta"????
La vie à bord de GambaII est rythmée depuis une semaine par cette question lancinante : "Où est passée la valise de Nicolas"?????.
Nicolas Hommey nous a en effet rejoints mardi dernier et pour arriver à l'aéroport de Oviedo où nous l'avons récupéré, il a confié son sort et celui de sa valise à la compagnie espagnole Vueling qui devait l'amener de Paris à Barcelone puis à Oviedo. Hélas, Vueling qui a beaucoup de problèmes pour transporter ses passagers en a encore plus pour acheminer leurs bagages et Nicolas est arrivé à Oviedo sans "maleta".
Après de nombreux appels vers le  répondeur de Vueling, nous avons espéré pendant 5 jours que la valise serait livrée au port de Ribadeo comme Nicolas l'avait demandé. Pour attendre nous avons donc navigué un peu vers l'ouest et avons exploré les rias galiciennes de Vivero et de Santa Marta de Ortigueirra.Photo18
Les rias de Galice n'ont pas volé leur réputation et ces baies très larges et profondes sont trés belles et plus impressionnantes que les abers bretons. Vivero est une grande marina, pleine de bateaux bretons, au fond de la ria, très bien abritée et où un festival folk-rock mettait de l'ambiance pour le week-end..Nous avons regardé le match de foot France-Islande en dégustant des raciones de poulpe à la galicienne, spécialité locale.Photo19
Le lendemain nous avons navigué jusqu'à la ria suivante de Sta Marta de Ortigueirra, qui se termine par la remontée d'une rivière entre falaises et bancs de sable avec 2-3 M de profondeur à mi-marée, c'est assez sportif mais très joli. Le petit port est connu pour son festival de musique celtique, qui est le pendant de celui de Lorient. Pour le retour sur la rivière le lendemain, nous avons navigué dans le brouillard, de bouée rouge en bouée verte, et étions assez soulagés de retrouver la mer! De là nous sommes retournés à Ribadeo et à la première question au bureau du port, concernant évidemment l'arrivée de la valise, la réponse fût négative!!! Nous sommes alors repartis vers l'est, vers Gijon à fin de nous rapprocher de Santander, d'où nous voulons traverser vers la France.
Entre Gijon et Santander nous avons fait escale à Ribadisella, un autre petit port à l'embouchure d'une rivière et là à nouveau les émotions garanties pour prendre le chenal entre un quai et un banc de sable avec une profondeur minimum... Un dériveur est vraiment apprécié dans ces cas-là.
A Ribadisella le suspense a pris fin, la maleta est arrivée à Guingamp et à été réceptionnée par Odile Hommey, fin de l'épisode, merci Vueling!Photo20Photo21
Nous sommes maintenant à Santander, où nous avons trouvé une place dans la marina du Réal Club Maritimo Santander, en pleine ville et ce matin nous sommes retournés au marché aux poissons acheter des anchois et du thon avant de quitter l'Espagne demain matin pour les Sables d'Olonnes si la météo ne change pas.
le prochain message devrait être français et d'ici là Hasta luego..

 
Ajouter un commentaire